tendance-erp-2019
Articles

Les tendances de l’ERP en 2019 !

- Publié le 19/05/2022

Un ERP (Enterprise Resource Planning), appelé également PGI (Progiciel de Gestion Intégrée), est un logiciel qui permet aux entreprises de gérer et de coordonner l’ensemble de leurs activités autour d’un même système d’information.
Depuis plusieurs années, les Progiciels de Gestion Intégrée ont énormément évolué pour satisfaire aux besoins des entreprises. Dans cet article, nous vous expliquons les tendances de l’ERP pour 2019.

L’Ergonomie et l’expérience utilisateur

L’ergonomie et l’expérience utilisateur ont un rôle important dans l’utilisation d’un ERP. Aujourd’hui, l’expérience utilisateur (UX) est présente aussi sur les logiciels de gestion, doit être cohérente et simplifiée sur tous les terminaux.

Bastien & Scapin*, chercheurs en psychologie ergonomique et en ergonomie cognitive, ont identifié 8 critères ergonomiques pour une expérience utilisateur performante :

  1. Le guidage : il correspond aux différents moyens mis en place pour informer et pour conduire l’utilisateur lors de ses interactions avec l’ordinateur (par exemple, suggestion de la tâche suivante dans un processus).
  2. La charge de travail : elle a pour objectif de garantir la pertinence des contenus présentés à l’utilisateur (le bon contenu, à la bonne personne, au bon moment et juste le nécessaire).
  3. Le contrôle explicite : il consiste à montrer que toutes les actions du logiciel correspondent à une demande explicite de l’utilisateur (pouvoir annuler facilement, par exemple).
  4. L’adaptabilité : elle concerne la capacité de l’interface à réagir selon le contexte, et selon les besoins et préférences des utilisateurs (écrans adaptés et personnalisables).
  5. La gestion des erreurs : s’il est important pour les éditeurs de logiciel d’éviter et de réduire les erreurs (ou bugs), avoir un UX design efficace implique de savoir afficher des messages simples et compréhensibles lorsqu’une erreur se produit (adieu le célèbre erreur http 500 et autres)
  6. Le sixième critère consiste à disposer d’une homogénéité sur toute l’interface. Il est important de respecter les choix de conception graphique effectués sur l’intégralité de l’interface pour faciliter la compréhension de l’outil.
  7. Avoir une interface compréhensible et utile : l’ergonomie de l’interface doit être simple et claire.
  8. La compatibilité : toutes les interactions entre l’utilisateur et le système doivent être prises en compte. Grâce aux interactions, le système s’adapte mieux aux caractéristiques de l’utilisateur (le machine Learning permet, par exemple, en identifiant les activités les plus fréquentes de l’utilisateur, d’en anticiper les futures actions).

Les éditeurs de logiciel doivent donc respecter ces critères afin que leurs clients aient la meilleure expérience utilisateur et la meilleure ergonomie possibles. Aujourd’hui, les prospects et les clients sont de plus en plus exigeants sur l’interface de leur solution ERP.

 La dématérialisation

La deuxième tendance 2019 porte sur la dématérialisation, qui est devenue une priorité pour de nombreuses entreprises. La dématérialisation permet d’émettre et d’archiver les documents numériques à la place de supports papiers.

Il existe deux catégories de dématérialisation :

  • La dématérialisation simple où une copie numérique d’un document papier est réalisée et archivée. L’original est conservé en version papier.
  • La dématérialisation fiscale où le fichier est identifié par une signature électronique, est envoyé au format numérique, voire même archivé avec une valeur probante.

Aujourd’hui, plus de 80% des entreprises utilisent la dématérialisation simple.

La facturation électronique est en train de devenir obligatoire pour tous les acteurs du secteur du public et leurs fournisseurs. Si vous souhaitez en savoir plus sur la facturation électronique, n’hésitez pas à lire notre article sur ce sujet.

La Business Intelligence

La Business Intelligence (BI) est un ensemble d’outils qui ne cesse d’évoluer depuis près de 20 ans. Ce type de système permet aujourd’hui aux sociétés d’exploiter leurs données, en créant leurs propres indicateurs décisionnels, pour une mise à disposition auprès de publics ciblés.

La Business Intelligence se définit ainsi comme un ensemble de techniques et de procédures de traitement d’informations, à des fins de prise de décision managériale. L’outil de BI récupère les données dans les logiciels de gestion et les transforme en information exploitable (liens entre les données, temps de réponse adaptés etc). Enfin, l’outil de BI diffuse ces informations à l’aide de tableaux de bord et de reporting, qui proposent souvent des moyens complémentaires d’exploration des données affichées.

Les ERP continueront donc d’évoluer avec de nouvelles fonctionnalités afin de répondre au mieux aux besoins des utilisateurs.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le logiciel ERP, n’hésitez pas à nous contacter.

*Source : https://blocnotes.iergo.fr/concevoir/les-criteres-heuristiques-de-bastien-et-scapin/